Des insectes dans mon assiette ?

Se faire avoir par un faux certificat, c’est pas génial surtout lorsque on est chargé du service qualité ! Ne pas faire la différence entre les viandes de bœuf et de cheval… c’est un peu gros à avaler non ? Les végétariens et les insectivores doivent se frotter les mains à l’heure qu’il est… Et oui une arnaque de plus, et quelques millions de consommateurs floués !

Des insectes dans mon assiette ?

Promis, on vous le dira s’il s’agit de sauterelle ou de scarabée en lasagne dans votre assiette ! Nourrir les neuf milliards d’être humains qui peupleront la planète dans quarante ans s’annonce comme un véritable défi et cela risque d’être difficile ! Des chercheurs, des industriels et restaurateurs du monde entier se penchent déjà sur le sujet. Certains pensent avoir trouvé chez les insectes une source naturelle de protéines beaucoup moins coûteuse que le bœuf ou le cheval…

En France, des agriculteurs viennent de lancer une production expérimentale de grillons pour barres énergétiques Plutôt croustillante, cette idée. Autre exemple, les Pays Bas tentent de diversifier leur alimentation en se lançant dans l’élevage de fermes de sauterelles. D’ailleurs quelques chefs néerlandais imaginent des plats à base d’insectes : quiche aux vers, mousse au chocolat aux sauterelles… Gluant mais appétissant ! Des industriels cherchent de nouvelles recettes pour nous faire avaler criquets et autres vers sans les apercevoir dans notre assiette mais ça ce n’est pas nouveau !

Vous y avez déjà gouté ?

Aujourd’hui, il est devenu difficile voire impossible d’identifier la provenance de ce que l’on mange. De plus en plus de restaurants servent du « fait maison » fabriqué industriellement. Autrement dit vous avez peut être déjà mangé de l’insecte sans vous en rendre compte ! Non, vous ne nagez pas en plein film d’épouvante !

Une solution qui semble idéale pour les futurs 9 milliards d’être humains dans le monde en 2050. Mais notre goût occidental a encore beaucoup de mal avec ces petites bêtes… ça ne doit pas être si répugnant ! Une fois dépassée la barrière des pattes, de la carapace ou le juteux de la larve, le goût est, parait-il, délicieux!

Ne dit on pas “Celui qui excelle à résoudre les difficultés les résout avant qu’elles ne surgissent”. Il est déjà possible d’agir et d’anticiper ! Nous vous proposons des hôtels à insecte pour les accueillir. En plus d’être d’excellents pesticides naturels, les insectes seront peut être vos futures envies culinaires…

Hôtel à insectes ou futur garde à manger ?

 

 

 

 

Publié le dans la catégorie Jardin

Laissez un commentaire

  • * Champs obligatoires


  • 2 + 7 =