Hôtel à insectes : un geste simple pour la biodiversité

Installer un hôtel à insectes est sans doute le geste le plus simple à mettre en œuvre pour aider à préserver la biodiversité de nos jardins ou parcs. En effet ceux-ci sont peuplés de bestioles qui sont soit amies ou ennemies de nos plantes.

La plupart aiment à se promener dans votre jardin ou votre potager pour y respirer l’air frais. Mais certaines d’entre elles ont un effet bénéfique puisqu’elles s’attaquent aux insectes prédateurs. En choyant ces premieres, vous allez éviter une bonne crise de nerf.

 

Hôtel à insectes grand luxe

Un hôtel pour les insectes auxiliaires : votre potager vous dira merci

De deux choses l’une : soit les insectes viennent à vous, soit c’est vous qui allez à eux. Dans ce dernier cas, il vous faudra tout simplement acheter des larves d’insectes pour lutter contre les ravageurs qui s’attaquent à vos légumes. Prenons par exemple les chrysophes vertes : elles adorent  pucerons, mites et omelettes d’œufs de nombreux insectes. Quant aux cocinelles, elles se délecteront de pucerons ou de mites. Aussi si ces gentilles bestioles se donnent la peine de venir vous rendre visite, alors hébergez-les en installant un hôtel pour insecte.

 Pas besoin de permis de construire

Ouvrir un hôtel sans avoir à remplir des autorisations administratives  ? Non vous ne rêvez pas ! L’hôtel à insectes ne demande pas beaucoup d’effort. seule chose à savoir : orientez le idéalement vers le sud,  le dos aux vents dominants, à proximité du restaurant de l’hôtel : soit près d’un parterre de fleurs sauvages (jachères fleuries) ou cultivées, soit près d’un arbre, à proximité de buissonvivaces. Il suffit de le surélever, et idéalement de l’abriter des intempéries pour que vos premiers hôtes viennent y emménager.

 Hôtel à insectes ou véritable auberge espagnole ?

Idéalement, il est préférable d’ ouvrir votre hôtel avant l’hiver, pour accueillir les pontes et larves de certains insectes. Au fil des années, il enrichira la micro faune d’insectes auxiliaires et pollinisateurs de votre coin de nature. Qui sait, avec un peu de chance, vous afficherez complet la saison prochaine. Peuvent venir vous rendre visite : des syrphes (pollinisateur des fleurs, certaines espèces raffolent également de pucerons au stade larvaire), abeilles solitaires, coccinelles, des carabes (de vrais killers qui s’attaquent aux insectes, mille pattes,…). Bref un vrai melting pot qui risque de squatter votre hôtel ****.

Enfin, mettre un hôtel à insectes n’a d’intérêt que, si à côté de cela, vous n’oubliez pas de : 1 proscrire les pesticides, 2. de jouer la variété dans votre espace de verdure (fleurs, herbes, fines herbes, légumes,….) afin que vos hôtes puissent varier leur alimentation et polliniser vos fleurs.

A vous de jouer.

 

Petit hôtel à insectes

 

Publié le dans la catégorie Jardin

1 commentaire

  1. Un article, sur un thème extrêmement important, rédigé avec une pointe d’humour que les amateurs de fleurs et de jardin liront avec plaisir.

    Petit à petit, nous prenons conscience de nos impacts sur la nature et de l’importance des insectes pour la pollinisation des fleurs.

Laissez un commentaire

  • * Champs obligatoires


  • 2 + 2 =