Les mystères de la nature

Depuis la nuit des temps, l’homme essaie de trouver des explications (plus ou moins farfelues) lorsqu’il n’arrive pas à comprendre certains phénomènes parfois surprenants de la nature. En effet il existe des centaines de contes, de mythes, de légendes toujours inexpliqués à ce jour ! Que ce soit au fin fond des abysses ou dans une vallée perdue, il y a toujours une histoire qui entretient une part de mystère ! Qui sait, peut être qu’au fond de votre jardin sommeille un trésor enfoui par de valeureux chevaliers? A moins que ce ne soit un tunnel secret qui relie deux châteaux proches de votre nid douillet. Voici quelques exemples de facéties de la nature qui, cette fois, ont une explication rationnelle :

  • Les cercles de fées : Ces fameux cercles ont fait couler beaucoup d’encre et de salive ! Ces zones circulaires sans végétation de 2 à 12 mètres de diamètre, délimitées par une couronne d’herbe, sont visibles en Namibie, en Angola et en Afrique du Sud. Elles ne sont pas permanentes: au bout de quelques dizaines d’années, la végétation envahit de nouveau la zone aride et elles disparaissent !  Leur origine est enfin dévoilée et elle n’est pas si mystérieuse que ça! Ces  ronds de végétation  seraient formés par des termites qui dévorent les racines au centre des cercles pour s’y abriter… Dommage pour les amateurs de science fiction.

Calamar de 3 mètres de long

    : ce calamar aux multiples tentacules, a été filmé par un groupe de scientifiques japonais, stupéfait par “la beauté” de cet être géant. Lorsque il déploie ses tentacules il peut atteindre 8 mètres de long… D’ailleurs, les scientifiques estiment qu’il pourrait y avoir au fond de l’océan des espèces de plus de 20 mètres de long ! Qui a dit que 20 milles lieux sous les mers de Jules Verne était de la fiction ?

Le requin lanterne

    ? Etmoperus Spinaxun : nom plutôt barbare qui frôle la science fiction ! Ce “requin” plutôt mini (60cm maximum) est doté de cellules luminescentes à la fois sur le ventre pour se camoufler, et sur le dos pour être repéré ! Ainsi, vu côté ventre, ce poisson se rend invisible  mais par contre vu côté dos, il devient parfaitement repérable par d’autres prédateurs… Une contradiction de la nature ?

C’est à votre tour d’élucider les quelques mystères qui vous entourent dans votre jardin ou dans une forêt où vous avez l’habitude de vous promener… C’est parti ! Pour une telle expédition, n’oubliez pas une bonne dose d’imagination et un kit d’aventurier pour vos intrépides bambins. Que l’aventure commence.

Publié le dans la catégorie Jardin

Laissez un commentaire

  • * Champs obligatoires


  • + 7 = 8