Quand et comment planter des bulbes ?

Vous trouvez que votre jardin manque un peu de fleurs en ce moment ? C’est normal me direz-vous, Noël n’est plus très loin. D’ailleurs, ça tombe bien car c’est maintenant qu’il faut s’en occuper ou en tout cas se poser les bonnes questions pour avoir un printemps joliment fleuri… Pour réussir ses plantations avec succès et sans se prendre la tête, ayez le réflexe bulbe. Comme on aime bien vous aider, on va vous donner 2-3 tuyaux sur la méthode de plantation d’un bulbe et sur le moment où il faut le mettre en terre.

Je bulbe, tu bulbes,… nous bulbons en automne.

Toutes les plantes à bulbes sont différentes. Il est difficile de faire des généralités. Cependant, certains conseils sont valables pour toutes les fleurs à bulbes. Nous allons en voir quelques-uns ensemble.

fleur à bulbe

Les plantes à bulbe qui fleurissent au printemps doivent être plantées dès l’automne, donc pas trop de temps à perdre. En revanche, celles qui fleurissent en été ne se plantent qu’au printemps (donc là, inutile de se presser). Selon votre région, la seule chose à laquelle il faudra faire attention, ce sont les dernières gelées qui peuvent arriver jusqu’à la moitié du mois de Mai.

Les bulbes n’aiment pas les cailloux. Lorsque vous faites la plantation de vos bulbes, pensez à retirer les cailloux pouvant blesser le bulbe pendant sa croissance. Aérez la terre le plus possible. Une terre lourde et argileuse n’est pas favorable au bon développement de vos plantes à bulbe. C’est également pour cette raison que le sol doit être correctement drainé car le bulbe va pourrir si l’eau inonde la terre. N’hésitez pas à mettre au fond du trou un peu de sable. Vos bulbes vous en seront reconnaissants.

En résumé, privilégiez un terrain souple, aéré, drainé et bien exposé à la lumière car les bulbes ont besoin de chaleur.

L’exposition au soleil dépend de la plante que vous souhaitez acheter. La distance entre les bulbes varie en fonction de la taille de la fleur choisie, en moyenne 15 centimètres de séparation entre les bulbes. Mais les perce-neige (les premiers à pointer le bout de leur nez dès février) peuvent être plantés à 8 cm d’intervalle tandis que les iris ont plutôt besoin de 25 centimètre de distance.

Le mode opératoire

A l’aide d’un plantoir, vous devez faire un trou équivalent à environ 3 fois la taille du bulbe. Mettez-le au fond (le bout pointu, turlututu, vers le haut) puis remettez la terre par-dessus. Un arrosage léger est recommandé. Après cela, il n’y a plus qu’à les oublier, arroser la nouvelle année, partir éventuellement vous aérer les neurones au ski, attendre Pâques et …. et la floraison des bulbes que vous aurez plantés avec tant d’amour. (vous les aviez presque oubliés, ceux-là)

 

Avec les bulbes, le succès est garanti !

Pour débuter, voici quelques exemples de plantes à bulbe à avoir dans son jardin : la tulipe, la jacinthe, le muguet, le perce-neige, l’armeniacum, les narcisses, le cyclamen, les renoncules; le freesia, la pivoine, l’amaryllis… La liste n’est pas exhaustive et les variétés sont très nombreuses : il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. De quoi assurément avoir un jardin ou un balcon différent de celui de votre voisin.

photo credit: Images by John ‘K’ via photopin cc

Publié le dans la catégorie Bulbes, Jardin

Laissez un commentaire

  • * Champs obligatoires


  • 5 + 3 =