Construire un petit hôtel à insectes : Kit à assembler ou installer

A quoi sert un hôtel à insectes ?

Les hôtels à insectes sont des aménagements qui permettent aux arachnides et insectes de passer l’hiver ou de pondre en été.

Les hôtels à insectes favorisent la biodiversité et permettent de lutter contre la disparition des insectes pollinisateurs. Il faut savoir que 40 % des populations d’insectes sont menacées dans le monde. Il faut aussi rappeler qu’ils sont pourtant indispensables à la survie et à l’évolution de 80 % des plantes à fleurs.

Pensez à mettre de quoi nourrir les insectes sinon il ne sert à rien de les attirer dans votre hôtel. Pour cela vous pouvez ajouter des plantes adéquates aux alentours (ex : des fleurs à nectar)

 

Comment faire un hôtel à insectes ?

Hôtel à insectes DIY, rien de plus simple ! On vous dit tout !

Étape 1 : Repérer les matériaux naturels dont vous disposez pour constituer votre refuse à insectes : rondins de bois, briques, paille, tiges de bambou.

 

Étape 2 : Fabriquez l’ossature en bois. Attention elle doit être suffisamment solide pour y accueillir du poids. Privilégiez donc du bois résistant comme du bois de châtaignier par exemple et pensez à placer les matériaux les plus lourds en bas.

 

Étape 3 : Pensez à l’imperméabilité de la structure avec par exemple un toit en ardoises.

 

Étape 4 : Installez l’ossature à son emplacement définitif avant de la remplir et pensez à surélever l’ensemble d’environ 30 cm, pour le maintenir à l’abri de l’humidité du sol.

Pensez au vent et enfoncez des pieux dans le sol pour éviter que l’hôtel ne se couche.

 

Étape 5 : Remplissez votre hôtel à insectes des matériaux que vous avez choisi.

 

Quelques conseils pour choisir les matériaux de votre hôtel à insectes :

- Pour les chrysopes aussi appelées demoiselles aux yeux d'or : une boîte remplie de fibres d’emballage, avec quelques ouvertures en fentes.

 

- Pour certaines abeilles et guêpes solitaires : une natte de roseau enroulée ou du bois sec avec des trous.

 

- Pour les abeilles solitaires : des briques creuses remplies d’un mélange de glaise et de paille ou du bois sec avec des trous.

 

- Pour les bourdons : boîte avec un trou de 10 mm de diamètre et une planchette d’envol.

 

- Pour divers hyménoptères (les abeilles, les guêpes, les fourmis et les frelons, …) : des tiges à moëlle (ronce, rosier, framboisier, sureau).

 

- Pour les insectes xylophages :  des vieux bois empilés car à l'état larvaire ou adulte, ils mangent les branches, les troncs ou les racines des arbres morts ou vivants…

 

- Pour les forficules : un pot de fleurs rempli de fibres de bois. Les forficules sont également appelées « perce-oreille ». Les forficules se nourrissent la nuit de pucerons, d'acariens, d'œuf de limaces, de larves, … Ces petits insectes sont des auxiliaires utiles au potager (ils adorent les pucerons) et au verger (où ils combattent les psylles).

 

- Pour les carabes : des morceaux de branches. Les carabes sont capables de débarrasser le jardinier de nombreux parasites.

 

- Pour les coccinelles (larves et adultes), prédateurs des pucerons, aleurodes, cochenilles, larves : Une chambre remplie de feuilles sèches et des ouvertures en fente, des pommes de pin et de l'attractif pour coccinelles.

 

Hôtel à insectes exposition ?

Orientez la partie des entrées de l'hôtel au sud ou sud-est, afin que les insectes bénéficient de la chaleur des rayons matinales du soleil.

Attention, l'hôtel doit être dos aux vents dominants.

Pensez à choisir un endroit calme, à l'écart des allées et venues, et à côté d'un parterre de fleurs sauvages ou cultivées, afin que les insectes aient un accès facile à leur nourriture.

 

L’hôtel à insectes, un intérêt pédagogique :

En voilà une bien jolie façon d'éveiller les enfants et de les sensibiliser à la richesse de la faune sauvage ! D’ailleurs, si on retrouve ces hôtels à insectes dans les écoles ce n’est pas pour rien.

Il est amusant de suivre l'occupation de ces abris.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant